Avec la belle saison viennent mille et un petits ajustements à faire autour de la maison. Cette semaine, on s’assure de bien calfeutrer le contour de nos portes et fenêtres.

La tâche

Calfeutrer le contour des portes et des fenêtres est essentiel afin de protéger plusieurs éléments de la maison contre les infiltrations d’air et d’eau.

Retirez l’ancien scellant. 

Bon à savoir 

Vous devez vous assurer de la compatibilité entre le scellant et la surface à adhérer. Vérifiez aussi le temps de séchage, la résistance à la sécheresse, la couleur du produit et voyez s’il est possible de le peinturer.

Soyez attentif avant d’utiliser un produit à l’extérieur. Vérifiez qu’il est spécialement conçu pour conserver son taux d’élasticité malgré les écarts de température. Certains produits ont une souplesse garantie à des températures avoisinant les – 40°. Un produit qui n’est pas conçu pour l’extérieur perd du volume et craque, ce qui augmente les risques d’infiltration. Vérifiez aussi la qualité du produit, car certains scellants bas de gamme peuvent eux aussi se fissurer.

Le matériel à prévoir

Coupez le vieux scellant avec un couteau universel muni d’une lame neuve. Grattez le vieux scellant.

Couteau universel

Produit calfeutrant pour l’extérieur

 

 

Pourquoi le faire ?

Pour éviter les infiltrations d’air et d’eau dans l’enveloppe du bâtiment. En freinant l’eau, on évite la détérioration du bois de la structure.

Il est important de refaire le calfeutrage parce qu’un scellant séché, vieilli ou craquelé laisse entrer l’air, crée une déperdition de chaleur et est susceptible de rendre la maison plus difficile à chauffer. Un scellant qui laisse passer l’eau peut aussi provoquer des dommages importants sous le revêtement et à la structure d’un bâtiment, en plus de favoriser l’apparition de moisissures.

Appliquez le produit de rechange d’un mouvement continu.

 

 

 

Les complications possibles 

  • Si le scellant vous semble difficile à couper, assurez-vous d’avoir une lame bien affûtée, et passez à plusieurs reprises.
  • Si l’ancien scellant est trop sec, il sera difficile à retirer. Détachez-le par petits segments et grattez bien.
  • Si vous repérez un trou, vérifiez qu’il n’y a pas de présence d’humidité et assurez-vous de bien le combler.
PHOTOS: MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE
CHRONIQUE: STÉPHANIE LÉVESQUE, LA PRESSE

Vous avez comme projet d’installer de nouvelles portes et fenêtres ? Contactez-nous dès maintenant.